Les prothèses amovibles » Webdent

Les prothèses amovibles

Une personne qui perd toutes ses dents en ressent presque infailliblement un choc psychique considérable; il s’écoule donc une période d’adaptation mentale, où cette personne doit se faire à l’idée de s’habituer à de nouvelles dents.

Vos dents naturelles n’ont pas d’égal; mais, après les avoir perdues, vous pouvez les faire remplacer par des dents artificielles qui vous donneront du confort et du bonheur, quand vous aurez appris à vous en servir convenablement. Il faut parfois du temps et de la patience, mais vos efforts seront récompensés par la satisfaction que vous ressentirez tant au point de vue apparence qu’utilité.

Cette satisfaction s’obtiendra par la patience, l’exercice et le temps. Vous apprendrez petit à petit et, de jour en jour, vous vous rendrez compte que vous maîtrisez davantage vos prothèses et que vous devenez de plus en plus habile. Tous ceux qui portent des dents artificielles traversent ces phases d’adaptation et vous n’échapperez pas à la règle.

Aujourd’hui un grand nombre de personnes portent des dents artificielles, mais la science a fait tellement de progrès qu’on peut à peine s’en rendre compte, à cause de leur apparence naturelle. Vous n’avez donc aucune raison de vous sentir gênés ou de vous créer un complexe en portant des dentiers. Votre dentiste a consacré à la confection de vos prothèses plusieurs heures de travail scientifique et ceux-ci sont appelés à jouer maintenant un rôle important dans votre vie.

On a pris de grandes précautions pour que vos prothèses fassent bien; mais à cause de la bouche qui est composée de tissus durs et de tissus mous, une semaine ou plus s’écoulera avant que les prothèses s’adaptent aux gencives; c’est dire que, durant ce temps, il faudra faire attention et les faire corriger.

Ne croyez pas que vous vous ferez immédiatement à vos appareils. Malgré vos difficultés, vous en viendrez à bout avec de la persévérance. Quelques personnes apprennent à se servir de leurs prothèses sans effort; d’autres prennent beaucoup de temps.

Apparence

En plaçant pour la première fois les prothèses dans votre bouche, les dents peuvent vous paraître trop longues et la lèvre trop grosse; mais, dans quelques semaines, vos muscles se relâcheront et votre figure prendra une apparence plus normale.

Mal de coeur

Il peut arriver qu’en mettant leur prothèse, des personnes soient prises de mal de coeur; elles croient qu’elles ne pourront jamais les porter. La meilleure façon de maîtriser cet état est de persister à porter vos prothèses, même si elles vous portent à vomir. Cette sensation disparaîtra dans quelques heures, au plus dans quelques jours. Il est parfois avantageux de sucer un bonbon à la menthe.

Il se peut aussi que vous ayez une surabondance de salive; vos glandes salivaires sécrètent alors davantage. Tout rentrera dans l’ordre, quand vous vous serez faits à vos prothèses.

Langage

Au début vos nouvelles prothèses vous créeront quelques difficultés dans votre langage; certaines syllabes vous seront plus difficiles à prononcer que d’autres. Les pires sont S, X, CH, et SH. Pour vaincre plus rapidement cet ennui, lisez à haute voix et, quand vous devez prononcer des mots difficiles, répétez-les plusieurs fois jusqu’à ce que vous les maîtrisiez. À vos premiers essais à parler, il se peut que vous siffliez ou parliez sur le bout de la langue. Mais ce défaut de langage disparaîtra rapidement, dès que votre langue, vos lèvres et vos joues se seront habituées à vos prothèses.

Vous pourriez aussi parler devant un miroir; cela peut vous aider.

Mastication

Pour manger avec de nouvelles prothèses, il faut de la pratique, de la patience et de la persévérance.

Ne vous découragez pas, si vous ne réussissez pas à manger avec facilité du premier coup. Commencez par prendre de petites bouchées d’une nourriture qui n’exige pas beaucoup de mastication. Mangez lentement. Avec le temps, augmentez la grosseur de vos bouchées et, au bout de quelques jours, vous prendrez confiance et vous pourrez mastiquer votre nourriture plus facilement.

En mordant surtout des aliments durs, comme une croûte de pain ou un épi de blé maïs, ne mordez pas avec vos dents d’en avant, comme vous le feriez avec vos dents naturelles. Au contraire, poussez la nourriture en haut en l’appuyant sur vos dents antérieures. D’ailleurs, cette façon de faire aide à mieux mastiquer tous les aliments, puisqu’elle tend à maintenir votre prothèse en place sur la gencive.

Sensibilité et douleur à certains endroits

La plupart des gens qui ont de nouvelles prothèses éprouvent une douleur à certains endroits de leurs gencives. Cela est dû au fait que les gencives sont sensibles et que les prothèses sont faites de matériel dur. Voyez votre dentiste, il pourra se rendre compte de ce qui ne va pas; il fera les corrections qui s’imposent et vous serez soulagé.

Propreté

Autant que possible, vous devriez nettoyer vos prothèses immédiatement après les repas. Pour nettoyer vos prothèses, prenez une brosse, de l’eau et du savon et brossez les partout. N’employez jamais d’eau chaude. Il vaut mieux laver vos prothèses au-dessus d’un bol rempli d’eau; si par mégarde vous les échappez, vous risquez moins de les briser.

Prothèse du bas

Une prothèse complète inférieure cause souvent plus d’ennuis qu’une prothèse supérieure, pour plusieurs raisons:

  • Très souvent, la mâchoire inférieure est constituée par une petite crête, sur laquelle la prothèse a peu de chance de tenir solidement.
  • Au cours de la mastication, la mâchoire inférieure est mobile, tandis que le maxillaire supérieur est stable.
  • La langue et les tissus mous de la mâchoire inférieure tendent à faire bouger la prothèse et à la déloger.
  • Plus une prothèse recouvre une grande surface de gencive, plus elle adhère à celle-ci. Une prothèse supérieure couvre une surface de gencive qui est environ trois fois plus grande que celle recouverte par la prothèse inférieure. C’est pourquoi une prothèse du bas n’est jamais aussi solide qu’une prothèse du haut.

Stabilité des prothèses

Certaines bouches ont une conformation idéale pour les prothèses tandis que d’autres, à cause de leurs crêtes mal constituées, présentent des difficultés parfois insurmontables. Lorsque c'est le cas, il est difficile d’avoir des prothèses solides. Ces conditions varient avec les individus. Il n’est pas donné à tout le monde d’avoir des prothèses qui s’adaptent fermement aux gencives. Il faut donc que ces personnes persévèrent plus longtemps. Si un patient a de mauvaises crêtes, il devra avoir plus de patience pour s’habituer à ses prothèses.

Si un patient reçoit ses prothèses au moment de l’extraction de ses dents ou peu après, il doit s’attendre à les faire rebaser ou à les faire refaire dans un avenir rapproché. Les gencives se résorbent beaucoup au cours de la première année et plus lentement au cours des années qui suivent. Il faut donc s’attendre à faire subir aux prothèses les corrections qui s’imposent et même à les faire refaire, selon le degré des modifications qui s’opèrent dans les tissus de la bouche.

Prothèses immédiates

Une prothèse immédiate est une prothèse qui est confectionnée avant que le patient perde ses dents et qui est mise en bouche immédiatement après l’extraction, c’est-à-dire au cours de la même séance. Cette façon de faire a le grand avantage de ne pas laisser un patient sans dents durant un certain temps. Toutefois, votre dentiste peut vous dire si, oui ou non, dans votre cas, une prothèse immédiate est à conseiller.

On est parfois déçu en se regardant la bouche quand on vient de recevoir une prothèse immédiate. C’est que la lèvre est gonflée par l’anesthésie. Mais à mesure que l’anesthésie s’élimine et que les prothèses prennent leur place, la figure reprend son apparence normale.

N’enlevez ces prothèses qu’au moment fixé par votre dentiste. Cette précaution est très importante pour le succès final. Si vous saignez ou si votre figure enfle beaucoup, avertissez votre dentiste.

Des compresses humides froides ou un sac de glace appliqué sur votre figure aident à prévenir et à diminuer l’enflure.

Au début, vous aurez un peu de difficulté à manger parce que vos gencives sont sensibles. Mangez des aliments mous et buvez beaucoup; cela vous aidera. À mesure que vos gencives guériront, vous vous sentirez plus à l’aise et vous pourrez manger plus facilement.

Il se peut que votre prothèse devienne lâche à mesure que vos gencives se résorbent et qu’elle vous blesse à certains endroits. Il faut généralement plus de retouches pour une prothèse immédiate.

Votre dentiste vous conseillera peut-être de le faire rebaser, s’il devient trop grand. Ce rebasage compense pour la diminution du volume de vos gencives.

Il n’y a pas de période fixe pour faire ce nouveau travail; il s’impose à n’importe quel moment deux ou trois semaines après l’insertion de la prothèse. La résorption des gencives n’a rien à voir avec votre dentiste; c’est un phénomène normal. Aussi faut-il vous attendre à payer des honoraires supplémentaires pour ce nouveau service, à moins que vous n’ayez pris des arrangements à cet effet, au tout début.

Conseils utiles

  1. Portez vos prothèses jour et nuit jusqu’à ce que vous y soyez habitué.
  2. Si votre prothèse vous blesse, voyez votre dentiste.
  3. N’enlevez pas vos dents pour manger. Vous n’apprendrez jamais à manger avec vos prothèses si vous les enlevez aux repas.
  4. Vous enfoncerez vos dentiers en place en avalant fréquemment.
  5. Apprenez à manger en prenant de petites bouchées.
  6. En mordant des aliments durs, pousse-les en haut sur vos dents supérieures.
  7. Ne prenez pas de manies avec vos prothèses, comme les décoller avec votre langue ou vos doigts. Il est très difficile de se défaire de ces tics, quand on en a pris l’habitude.
  8. Visitez votre dentiste régulièrement pour un examen de la bouche.